L'AQUEDUC ROMAIN DU GIER

Par Francis CAHUZAC
 
D'après une visite effectuée le 14-09-2002



Probablement construit au début du IIe siècle sous le règne de l'empereur Hadrien, cet admirable ouvrage hydraulique prenait sa source dans le lit du Gier (un affluent du Rhône) dans les environs de Saint-Chamond (42) pour acheminer "l'aqua simplex" jusqu'à "Lugdunum", la capitale des Gaules qui était alors à son apogée, en suivant un tracé sinueux sur plus de 80 kilomètres de long.

A son arrivée sur la colline de Fourvière, plusieurs autres aqueducs s'y rejoignaient en contrebas pour compléter l'adduction, mais n'atteignant cependant pas la cote maximale des 299,5 mètres indispensable pour desservir toute la cité. De toute façon, aucun de ces ouvrages n'avait, ni le débit, ni la formidable longueur de celui du Gier.

Pour parvenir à ce résultat, les romains, maîtres dans l'art de la dérivation des sources, durent conserver une pente de l'ordre du 1/1000e, soit environ un mètre tous les kilomètres pour la gravitation naturelle de l'eau dans l'aqueduc, ce qui constitue toujours une prouesse de nos jours !
L'ouvrage devait franchir également quatre passages en siphon pour franchir les vallées et surtout traverser plus de trois kilomètres de galeries souterraines en 11 tunnels pour franchir les escarpements rocheux dont nous avons pu en visiter un très bel exemple à la "Cave du Curé" .

Là ne s'arrêtait pas ce travail admirable, une finition exemplaire devait parer extérieurement l'ouvrage, notamment lors de son franchissement de la trentaine de ponts estimés : le fameux "parement réticulé" , dallage régulier serti de champ, qui avait en coupe l'apparence d'une molaire. Il est à noter que seul un autre équivalent de ce type de couverture a existé dans le monde romain (Minturno, près de Naples). Cette "touche finale" mettait sans aucun doute en exergue le prestige de l'empire de Rome.

Avec ses 136 éléments d'ouvrages extérieurs encore existants et en partie apparents, l'aqueduc romain du Gier passe pour l'un des plus importants au monde.
Hélas, et ce malgré les nombreux tronçons classés monuments historiques, de multiples dégradations (urbanisme ou abandon) accentuent chaque jour la ruine de cet édifice jadis si glorieux.

Pour en revenir à la datation de l'ouvrage, il faut noter que les historiens ne sont pas tous d'accord. La découverte en 1887 de la "Pierre de Chagnon" , borne gravée sous le règne d'Hadrien, aurait tendance à le placer vers l'an 119 après J.C. Cependant, une découverte récente dans les fouilles du clos du Verbe-Incarné à Lyon a mis à jour l'une des fontaines de distribution qui porte une dédicace à l'empereur Claude, ce qui rajouterait une soixantaine d'années d'ancienneté au vénérable monument...

VUES DE LA VISITE

Photos de Francis CAHUZAC


Vieux pont sur la Durèze
42800 Chagnon
"La Pierre de Chagnon"
Borne scellée sur
la face est du clocher
42800 Chagnon
"La Cave du Curé"
avec la participation
de notre aimable guide
Jean-Antoine Hamm
42800 Chagnon
Ruines du pont siphon
de la Plombière
42800 Genilac
La traversée du tunnel de "La Cave du Curé"
(80 m de long)
42800 Chagnon
Pont de Jurieux
69440 Saint-Maurice-sur-Dargoire
Détail du parement réticulé
69440 Saint-Maurice-sur-Dargoire
Pont de Jurieux
Le seul pont complet (3 arches) sur le tracé de l'aqueduc du Gier
69440 Saint-Maurice-sur-Dargoire
Pont du Mornantet
69440 Mornant
Tronçon du radier
de l'aqueduc recoupé
69440 Mornant
Pont du Mornantet
Coupe permettant de voir le
radier de l'aqueduc au sommet
69440 Mornant
Pont du Mornantet
69440 Mornant
Perspective de l'aqueduc
avec le pont du Mornantet en arrière plan
69440 Mornant
Ancien regard et sa pierre
de couverture (déplacée)
69440 Mornant
Ruines du "Chameau"
Chemin rural dit de la "Gerle"
69515 Soucieu-en-Jarrest
3 des 79 arches conservées le long du chemin
rural dit de la "Gerle"
69515 Soucieu-en-Jarrest
Beau fragment d'"opus reticulatum"
et à droite Jean Hamm notre homme
69515 Soucieu-en-Jarrest
Deux des 9 piles du pont de l'aqueduc
au lieu-dit "La Gerle"
69530 Brignais
Détail de son beau parement réticulé
69530 Brignais
La partie terminale de l'aqueduc
au lieu-dit "La Gerle" avant le plongeon du 2e siphon
69530 Brignais
Réservoir de chasse du 2e siphon dit du Garon
et départ du rampant
69530 Brignais
Détail de la "Gerle" avec ses
orifices (départ des tuyaux
en plomb)
69530 Brignais
Pont siphon du Garon
69530 Brignais
Magnifiques arches du "Plat-de-l'Air"
(Remarquer l'enduit "rosé" du parement
intérieur de la galerie)
69630 Chaponost
Quelques unes des 72 arches (sur 92) miraculeusement épargnées au "Plat-de-l'Air"
69630 Chaponost
Réservoir de chasse
du 3e siphon et son rampant
69630 Chaponost
Superbe pont siphon
69110 Sainte-Foy-les-Lyon
Fontaine du Verbe Incarné
découverte lors de fouilles, déplacée
et remise en eau place Trion
69005 Lyon

Avec cette fontaine, l'un des aboutissement de l'ouvrage remarquable que nous venons de présenter, s'achève notre périple.



COMPTE RENDU DE LA JOURNEE         LIEN AVEC TRAIANUS

RETOUR CFPPHR         RETOUR ASEPS


Aqueduc romain du Gier - C.F.P.P.H.R. © 2008 - villedenevers@free.fr