THUIR 66300

Entrée des établissements Byrrh
Caves

Les anciens établissements Byrrh - Boulevard Violet


Pallade et Simon Violet, issus d'une famille modeste de Corsavy, descendirent dans la plaine pour gagner leur vie comme marchands ambulants d'articles de mercerie, d'étoffes et de vins avant de tenir une boutique à Thuir en 1866. Leur sens des affaires les incita à développer leur commerce et à élargir leur négoce (importation de vins d'Espagne par Port-Vendres). C'est Simon Violet qui élabora la formule d'un "vin tonique et hygiénique au quinquina" par mariage de crus roussillonnais avec des plantes aromatiques. A cette époque, l'hygiénisme triomphant, les vins médicaux à base de quinquina étaient réputés reconstituants. Epiciers, cafetiers et pharmaciens furent ses premiers débiteurs. Mais ces derniers lui intentèrent un procès pour concurrence déloyale. Il fallut trouver un nom à l'apéritif qui désormais s'appellerait B.Y.R.R.H. du nom d'un code d'identification d'étoffes. Simon fut également à l'origine de la construction des nouvelles caves. Décédé en 1891, son fils Lambert poursuivit son oeuvre. Les nouveaux établissements furent inaugurés en 1892 (notre photo de l'entrée). L'usine, ville dans la ville, pourvue d'installations à la pointe du progrès, fut reliée au réseau ferroviaire en 1911. La gare fut l'oeuvre de Gustave Eiffel. Elle fonctionna jusqu'en 1989.

Date et heure de prise de vue (photo de gauche seulement) : 24-08-2008 - 14h46
Photographie numérique (photo de gauche seulement) : Francis CAHUZAC


PATRIMOINE DE THUIR         RETOUR CFPPHR


Inventaire du patrimoine de Thuir 66300 - C.F.P.P.H.R. © 2018 - villedenevers@free.fr