SAINT-GENIS-DES-FONTAINES 66740


Cloître de l'ancienne abbaye

Détruite au milieu du IXe siècle par les normands, l'ancienne abbaye bénédictine fut rebâtie peu après. Son cloître, datant du XIIIe siècle est construit en marbre blanc de Céret, en marbre rose de Villefranche-de-Conflent et en marbre noir des Corbières roussillonnaises. Les deux tiers de ce cloître furent rachetés par l'antiquaire Paul Gouvert en 1924. Ayant deux clients potentiels, il fit sculpter en marbre rose 23 chapiteaux supplémentaires. Il put alors vendre un premier cloître au banquier grec Zani Nicolas Chrysoveloni en 1925 qui l'a transporté et remonté dans le parc de son château des Mesnuls (78), tout en offrant trois colonnes et deux arcades au musée du Louvre. Il vendit ensuite un deuxième cloître, supposé tout aussi authentique, au musée de Philadelphie en 1928. Il s'est alors posé le problème de l'authenticité des éléments du château des Mesnuls. Ces éléments ont été authentifiés au moment de leur démontage, l'essentiel du cloître de Philadelphie étant constitué de copies. L'État a acheté le cloître qui se trouvait au château des Mesnuls en 1982 et le musée du Louvre a restitué en 1984 les éléments en sa possession pour reconstruire l'ensemble à son emplacement initial de Saint-Génis-des-Fontaines.
Site classé aux monuments historiques le 5-05-1975.

Date et heure de prise de vue : 5-03-2015 - 11h33
Photo numérique : Francis CAHUZAC


PATRIMOINE DE SAINT-GENIS-DES-FONTAINES         CLOITRES CHARNIERS

RETOUR CFPPHR


Inventaire du patrimoine de Saint-Génis-des-Fontaines 66740 - C.F.P.P.H.R. © 2015 - villedenevers@free.fr