PONTOISE 95000

Puits à eau dit Fontaine d'Amour - Rue de la Fontaine-d'Amour

Cette ancienne et étroite tour en pierre de taille, de six mètres de haut et de deux mètres de diamètre abrite un puits. On est venu y chercher de l'eau jusqu'en 1945. La tour a probablement été construite entre 1778 et 1821, mais il était déjà question de la fontaine d'amour au temps de Charles V (1364-1380). Le sommet de la tour servait de relais au télégraphe optique de Chappe. La source, la tour et la rue du même nom tirent leur appellation d'une légende qui se perpétuerait depuis le XIIIe siècle : Le seigneur de Nesles possédait sur ce versant de la Viosne un beau manoir entouré d'un vaste parc. Une source y naissait. Alix, la fille unique du seigneur, fréquentait Béranger, un jeune écuyer. Les deux amoureux se donnaient rendez-vous à la source. Le père, furieux en apprenant leur liaison, fit assassiner l'écuyer dont le corps fut découvert au lieu du rendez-vous. Alix, inconsolable, prit le voile et finit ses jours à l'abbaye de Maubuisson à Saint-Ouen-l'Aumône. On aurait découvert, à proximité de la fontaine, une pierre portant en lettres gothiques la mention « ci-gisent Béranger de Presles et Alix de Nesles ». Mais si la légende est belle, il est improbable qu'une religieuse de Maubuisson ait pu se faire inhumer en pleine campagne en compagnie de son amant après une vie passée au couvent... De plus, aucune Alix de Nesles ne figure dans la liste des soeurs de l'abbaye de Maubuisson.

Date et heure de prise de vue : 21-01-2009 - 14h13
Photographie numérique : Francis CAHUZAC


PATRIMOINE DE PONTOISE         PUITS A EAU DU VAL-D'OISE

RETOUR CFPPHR



Inventaire du patrimoine de Pontoise 95000 - C.F.P.P.H.R. © 2011 - villedenevers@free.fr