MANCHECOURT 45300

Obelisque astronomique - N 152

Au début du XVIIIe siècle, Picard, La Hire et les Cassini mesurèrent le méridien origine de Paris de Dunkerque au Mont Canigou. En 1739 et 1740, Cassini de Thury et Lacaille effectuèrent une seconde mesure de la Méridienne. En même temps, fut réalisée une carte générale du Royaume, connue sous le nom de carte de Cassini à l'échelle du 1/86400e. Elle fut commencée par Cassini de Thury et continuée par son fils Jacque-Dominique Cassini. En 1740, Cassini décida de baliser la ligne méridienne par 96 obélisques. On ignore combien d’obélisques furent construits mais il n’en reste que trois connus aujourd’hui : à Paris (Montmartre), Manchecourt et sur la commune d’Orveau-Bellesauve (45). Certains monuments sont des mires mais ne font partie des 96 monuments. L’obélisque de Manchecourt est situé à 4650 mètres de celui d’Orveau. Il mesure 7 mètres de haut et a été érigé en 1748. l’histoire de ce monument est singulière. En l’an II, il fut démoli et ses pierres furent utilisées pour rempierrer la route car il était considéré comme une survivance de l’Ancien Régime. Suite aux plaintes des sociétés d’astronomie, les habitants de Manchecourt durent le reconstruire l’année suivante (coût de l’opération : 3011 livres et 15 sols). Le monument était donc au milieu de la chaussée mais il fut déplacé en 1931 sur proposition de Monsieur Chevrier, député et maire de Malesherbes car il était gênant pour les automobilistes. Une bouteille est scellée à l’intérieur avec un document écrit par Ger (maçon cafetier) portant les noms des ouvriers ayant travaillé à son déplacement. Un repère témoin fut laissé dans le sol, à l’emplacement d’origine. Sur le médaillon ovale (face Sud), on peut lire actuellement « Méridienne de l’Observatoire de Paris établie par Cassini en 1748 » (l’inscription d’origine « Méridienne de l’Observatoire de Paris DCE 33 764 toises 3 pieds érigé par Cassini en 1748 » n’a pas été reprise). Les faces regardent les points cardinaux. Ces trois obélisques, Paris, Manchecourt et Orveau étaient à l’origine surmontés d’une fleur de lis, remplacée après la révolution de 1789 par un fer de pique.
L'obélisque astronomique de Manchecourt est classé aux monuments historiques depuis le 16-09-1916.

Date et heure de prise de vue : 20-04-2008 - 15h23
Photo numérique : Francis CAHUZAC


OBELISQUES         RETOUR CFPPHR


Inventaire du patrimoine de Manchecourt 45300 - C.F.P.P.H.R. © 2009 - villedenevers@free.fr