BEAUVAIS 60000


Passementerie Joseph Gaitas - 74 rue Saint-Just-des-Marais


En 1823, Joseph Gaitas, dit Morin, installe une passementerie à Saint-Just-des-Marais, dans une ancienne blanchisserie. Il fait construire deux grands bâtiments en bois et torchis, réunis par un portail monumental surmonté d'un cartouche . Entre 1870 et 1893, l'usine s'agrandit. Elle appartient alors à Leclerc qui y exploite une usine de teinturerie. En 1910, l'activité industrielle change à nouveau pour devenir une usine de crins artificiels. Un atelier est spécialement construit pour le traitement du bois par la soude et le site se couvre de bâtiments. En 1919, un incendie en détruit la plupart et l'usine est rebâtie selon un nouveau plan. Elle occupe alors une superficie plus importante et comprend, entre autre, des ateliers de fabrication. Le cours d'eau est même déplacé. En 1925 est élevée une cheminée de 80 m (détruite). En 1941, les bombardements détruisent une partie des ateliers de moulinage et de flottage. Actuellement, la plupart des bâtiments d'origine, hormis l'ancien atelier de passementerie, ont été détruits et l'activité industrielle n'a pas changé. Le site est occupé par les usines Spontex et Novacel où une haute cheminée en briques crache quotidiennement sa dose de fumée.

Date et heure de prise de vue : 15-05-2010 - 8h41
Photo numérique : Francis CAHUZAC


PATRIMOINE DE BEAUVAIS         RETOUR CFPPHR



Inventaire du patrimoine de Beauvais 60000 - C.F.P.P.H.R. © 2010 - villedenevers@free.fr