CAHORS 46000


Pont Valentré - Sur le Lot


Le pont Valentré est le monument de Cahors le plus connu. Pourtant au Moyen Age, il ressemble aux autres ponts de la ville. C'est en revanche un exemple particulièrement bien conservé d'architecture militaire. La première pierre du pont Valentré est posée le 17 juin 1308 par G. de Sabanac, premier consul. En 1309, le roi autorise la création d'une nouvelle voie pour relier le pont Valentré à la partie est de la ville. Il s'agit de l'actuelle rue Wilson, située dans l'axe de la maison commune du Consulat. Le tablier, large de 6 mètres, est achevé vers 1345, et les tours seraient terminées avant 1385. L'homogénéité du pont laisse penser qu'il a été réalisé assez rapidement. Le système défensif repose sur la succession de cinq ouvrages : trois tours et deux châtelets. La défense se fait depuis l'ouest vers la ville ; les défenseurs se replient au fur et à mesure de l'attaque sur la position suivante. Le châtelet ouest, dont il ne subsiste que les arrachements, comportait une chapelle dédiée à la Vierge. Seule la tour centrale ne possède pas d'archère et de mâchicoulis, ce n'est qu'un point de retardement dans le système défensif.
Site classé aux monuments historiques en 1840.

Date et heure de prise de vue : 1er-08-2011 - 16h03
Photo numérique : Francis CAHUZAC


PATRIMOINE DE CAHORS         LEGENDE DU PETIT DIABLE

PONTS ANCIENS         RETOUR CFPPHR



Inventaire du patrimoine de Cahors 46000 - C.F.P.P.H.R. © 2011 - villedenevers@free.fr