PIERRES DES MORTS

Par Francis CAHUZAC et Claude CLEMENT

Dernière mise à jour : 1er-09-2016


Appelées également reposoirs, ces longues pierres plates, que l'on retrouve généralement devant une église, servaient à déposer un cercueil. Parfois encore mises à contribution quand il s'agit de déposer un court instant le défunt avant l'office, ou simplement vouées en simple bancs, l'utilité de ces pierres mystérieuses se perd dans la nuit des temps. D'aucuns relatent autrefois qu'en l'absence du curé et durant l'activité laborieuse des champs, le mort y était déposé et y restait -voire quelques jours- avant d'être enterré selon le rite chrétien lors du retour de l'homme d'Eglise. La répartition géographique de ces édicules semblerait se situer dans un périmètre Poitou, Charente, Touraine, Auvergne, Berry et Bourgogne. On ne peut s'empêcher de constater que cette zone englobe également le périmètre des lanternes des morts et croix hosannières. A cet égard, Cormery dans l'Indre-et-Loire, qui possède une belle croix hosannière au centre de son cimetière, dispose d'une belle pierre des morts lui servant de table liturgique. Rappelons qu'on célébrait autrefois la fête des morts au pied de ces croix et de ces fameuses lanternes, quand elles n'étaient pas situées sur le toit des églises.

Cormery
37320
St-Parize-
le-Châtel
58490
Villeneuve-
la-guyard
89340
Herry
18140
Menetou-Couture
18320
Vouillon
36100
Champvoux
58400
Ourouër
58130
Saint-Père
58200
Antigny
86310
Moutiers-en-Puisaye
89520
Saint-Fargeau
89170


RETOUR CFPPHR


Inventaire des pierres des morts - C.F.P.P.H.R. © 2016 - villedenevers@free.fr